Si la photographie est pensée par certains comme la représentation pure et stricte de la réalité, capturant un cliché à un endroit et à un moment donné à partir de la seule vision du photographe, l’émergence  et les évolutions  des logiciels de retouche d’images, a ouvert de nouvelles possibilités dans le domaine de l’art photographique.
Les images qui en découlent offre bien souvent vision « surréaliste » au sens ou la réalité est transformer, dans l’exemple de cette photo de nuit à Montségur, le château de sert de décors pour une intention plus créative.
Ainsi l’association de la voie lactée avec le personnage de l’homme au parapluie rose donne un coté surréaliste dans la mesure ou la réalité est transformée car l’œil humain ne peux pas percevoir autant e détail dans l’image (cf. image brute, image retravaillée)
Ainsi le « surréalisme » se définit comme une transformation (?) du réel, dans l’optique d’exprimer ce que le photographe ressent au plus profond de lui dans son inconscient.
De nombreux et célèbres photographes s’y sont intéressé et les différents logiciels de retouche se sont affinés techniquement pour rendre possible ces montages photos en quelques clics, totalement improbable ou nécessitant des heures de retouches il y a quelques années.
Ainsi, il est facile de surprendre le spectateur et de le faire plonger très facilement dans un monde onirique et cela même à partir d’une photo de paysage classique…

Ce qui reste drôle au final c’est lorsqu’on cherche à référencer ce genre d’image sur le web… « Vue surréaliste du Château de Montségur » me semble pas franchement une requête classique sur le web par les internautes et surtout ne correspond pas franchement au message et l’émotion que je souhaite faire passer… avec cette image.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.