Certainement le sommet des Pyrénées Ariégeoises le plus majestueux !
Hautement symbolique également ! Une montée en pleine nuit à 3h du matin pour mon amie (et pour son premier Valier !).
La progression est lente pour Virginie. J’atteins le sommet et je décide de redescendre 300 mètres plus bas pour aider Virginie en lui portant son sac à dos.

Ouf ! On arrive on sommet, Virginie est morte de froid, obligé de sortir la couverture de survie en attendant le lever du jour, elle n’arrive pas à se réchauffer !
Le lever du jour est toujours un super moment à cette altitude, même si un petit air frais est venu nous rappeler que nous étions à 2838m !

Côté technique, déception du traitement des images de la gopro avec l’application dans adobe première de la lumetri.

Les images gopro sont vraiment de mauvaises qualités…

Le reste… c’est la magie de la profondeur de champ du Canon 5d3 et du SigmaArt… J’ai laissé des plans non stabilisés pour donner plus de réel et… j’espère avoir fait émerger une émotion (bien réelle pour moi).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.