Photographies panoramiques en Ariège

TransbiKING 2012 – Côté photographe – Samedi

TransbiKING

On avait déjà entendu parlé de l’ours qui traverse la piste 50 mètres devant le compétiteur lors d’une compétition à Beille… On savait que l’ours avait déjà fait de l’autostop le long de la départementale au niveau de Laramade…

Mais qu’allait-il arriver le jour de la TransbiKING 09 ???

Neige ? Ouragan ? Thyphon ? Tsunami ???…

Depuis 15 jours Laurent Brossard s’était transformé en Bucheron pour réhabiliter les sentiers qui avaient souffert sous le « poids des dernières neiges »… Par mail je l’avais rassuré en lui expliquant que statistiquement… il était très probable que le jour de l’épreuve le beau temps referait surface.

Premièrement en Ariège il fait toujours beau ! (effet Pygmalion…)

Deuxièmement, après 15 jours de froid, tempête, neige il était plus que CERTAIN que la météo serait au beau fixe ! ça c’était mes statistiques !!!

Préparation TransbiKING 2012

Durant 15 jours Laurent et son équipe (Hélène, Caroline, Brice, Sylvain, Yann, Damien… j’en oublie ?!) ont réajusté le parcours pour le faire passer à une altitude plus modeste.

Ils ont pris la bonne décision, car ce samedi, certes la neige avait plutôt fondu  mais c’était au tour du vent de sud perturbé de faire son apparition… Après le bucheronnage, voilà que Laurent Brossard nous convia à une leçon de météorologie…

La Transbiking… fait aussi dans l’éducatif ! Effet de foehn garanti… genre… il fait grand soleil au dessus de votre tête… mais le vent de sud est tellement puissant qu’il vous ramène des embruns… dure théorie qui se confirme… (pas celle des statistiques !)…

Acte 1… La matinée s’annonçait bien, mais l’horizon était plutôt bouché… Dans ce cas au niveau du village de « Lapège » j’ai décidé de jouer dans les sous-bois.

Acte 2 : Construire une scène… je sais que certains coureurs m’ont pris pour un extra-terrestre avec mon « p’tit flash »… mais ici la technique et l’objectif sont vraiment différents de la photographie de reportage classique. Pour cela il me faut :

1. Des Transbikers !

2. Trouver une belle courbe

3. Installer le matériel

4. Tester les réglages

5. Prier qu’on ne s’est pas trompé en attendant les coureurs  !

6. Let’s go ! ils arrivent !

7. Faire des micro-ajustements

8. Anticiper la suite des évènements

Justement pour le point « 8″ il ne fallait pas le louper…

Après cette première séance de shooting, je décide de passer au PC à Vicdessos pour donner un « ptit bonjour » et temporiser afin d’observer l’évolution de la météo. Après analyse, je vise le col du Risoul et là j’ai compris que j’allais prendre un grand bol d’air (comme il dise dans les pubs !… La montagne ça rafraichit et ça décoiffe !).

Vent de sud surpuissant… je ne tiens plus debout et le matériel non plus… je rentre ! Merci à tous.

Une sélection d’images. My social : http://myfav.es/ariege360

 

 

  • http://www.facebook.com/djey70 Jerome Didot

    Le flash déporté, c’est top !!! Belles images
     

Derniers articles

Flickr Mes photos FlickR

Montségur en mode "hiver"Salle d'attente de l'hôpital Larrey #toulouse #midipyrenrees #sinistre #instagood #iphone #igerstoulouse #instaphoto #instagramEffet de foehn in Ariege360Château de Roquefixade 2013Foehn in Ariege - 24 décembre 2013My PARISCratère LunaireWalk on the mOOn

Traces GPS

I’m on EveryTrail: Map Your Trips, Find local hikes
stephaneM
1 trip
see my profile

Facebook