Photographies panoramiques en Ariège

Manuel d’éclairage au flash – strobist – Syl Arena

Mon premier contact avec un flash intégré à mon boitier a été … comment vous dire … un total rejet de cette fonctionnalité ! Avec la photographie au flash j’étais totalement perdu, désorienté et je trouvais mes photos plates, sans saveur ni odeur…

Manuel d'éclairage au flash

Manuel d’éclairage au flash

Et puis, très rapidement, sur les Trails, j’ai éprouvé la nécessité de déboucher les visages des coureurs, qui il faut bien l’avouer, sans flash ressortent tout noir pour peu que la prise de vue soit en léger contre-jour ! Alors progressivement j’ai utilisé un flash cobra (sans saveur ni odeur lui aussi ! pour un résultat toujours aussi plat ! 🙁 )
Mes premières recherches sur internet ?! m’ont fait passer du flash cobra… vers le mode manuel… puis vers le flash déporté… puis vers le multi-flash… et encore vers la découverte des générateurs ! Très rapidement j’ai cerné l’intérêt de modeler la lumière pour essayer de casser cette lumière classique. J’ai donc appris sur le tas… par l’empirie, j’ai osé, testé, raté, expérimenté… investi dans un big générateur et des déclencheurs radios et je ne regrette rien !

schéma d'éclairage

schéma d’éclairage

A tel point, il me semble aujourd’hui difficile de faire de la photo de sport sans mon générateur et mes flashs !

…et comme tous les photographes un jour je suis tombé sur le terme « strobist » ! J’ai eu un peu de mal à le traduire, à l’appréhender… en gros c’est de la big bidouille mettant en œuvre les flashs déportés en action ! Et là j’ai vu s’ouvrir un autre monde celui de mon imaginaire fusionnant avec la technique !

je n’étais plus le même photographe…

Avec l’ouvrage de Syl Arena, vous aurez une entrée plutôt théorique de l’utilisation de vos flashs ! rien que l’intitulé de l’ouvrage « Manuel d’éclairage… » ça semble puer le paté !
Mais si il y a bien un livre qu’il vous faudra acquérir c’est celui-ci ! le seul qui mérite d’investir dans un livre (papier !… à l’heure de l’ipad) car il formalise des éléments théoriques incontournables ! La traduction de Volker Gilbert est parfois un peu « quiche », mais tout y est !

On y retrouve les chapitres suivants (380 pages – Editions Eyrolles) :

  1. La lumière (théorie)
  2. Les fondamentaux (les bases de l’éclairage en photo)
  3. Accessoires dédiés (parapluie, softbox, reflecteurs,…)
  4. Le speedlite en pratique

Bref, un excellent ouvrage, la bible de l’éclairage au flash selon moi !

Derniers articles