Photographies panoramiques en Ariège

My Paris

Cet hiver j’ai décidé de me payer des vacances à Paris… ou en Ariège…? enfin… visiter la capitale ou les montagnes, il faut choisir ! hein ?!

Toute la difficulté dans la réalisation de ce montage réside dans la gestion de la transition des 2 images. J’ai tâtonné un moment pour trouver la technique appropriée à l’objectif.
Je précise qu’il n’y a pas une façon de faire mais de multiples cheminements pouvant aboutir à ce résultat. Une fois la « bonne » technique trouvée, l’opération m’a demandé 15 minutes !

#paris #ariege

Sélectionner… ses images

Pour optimiser la fusion, il est important de bien choisir ses 2 images. Des couleurs trop tranchées compliquent lourdement le traitement sous photoshop.

  • Dans mon cas le probleme est le suivant : La photo de la ville de Paris comporte un biais colorimétrique lié certainement à la « brume atmosphérique bleutée »…
  • La Tour Eiffel transperce la ligne d’horizon, il est également souhaitable de le gérer dans le masque de fusion.

 

paris-blog

  • Autre point pour faciliter la fusion, la photo des montagnes est prise à contre-jour.  Le fond de vallée étant relativement sombre, cela facilitera la fusion des 2 images.

 

Foix Prat d'Albis Stéphane Meurisse

My Technique

Vous connaissez tous le principe des masques de fusion !

Il s’agit d’un calque qui vous permet de faire apparaitre (blanc) ou masquer (noir) une partie de la photo. Dans l’absolu, on utilise l’outil pinceau de photoshop pour peindre en blanc/noir les éléments.

Ici, comme la profondeur de champ est un élément important de l’image j’ai utilisé une autre technique.

Après avoir créé un masque de fusion sur l’image #Paris, j’ai sélectionné l’outil dégradé de photoshop pour l’appliquer sur l’image.
Au préalable, j’ai placé une ligne repère horizontale sur l’image, me permettant de mettre une limite visuelle à l’effet de mon outil (enfin j’me comprends c’est l’essentiel 😉 ).
Ci dessous le résultat après l’application du masque de fusion + l’outil dégradé.

calque-fusion-blog

Pour terminer selon le cas, vous pouvez reprendre l’outil pinceau et passer sur des zones afin de mieux gérer la transition au niveau de la ligne d’horizon. (vous comprenez toujours ?! hein ?!)

Voilou, pour le reste il s’agit d’un traitement classique de l’image et d’un ajout de l’effet #tiltshift sur le premier plan de l’image.

Des questions ? 😉

Derniers articles