Photographies panoramiques en Ariège

FESTIVAL EXPLOS 2012 – Expérimentations 2

La suite de mes tests en mode « strobiste » !

Voici le schéma d’une « scène » plus ambitieuse que la précédente car elle comporte quelques aléas…

Le contexte : La scène du casino d’Ax n’est pas hyper éclairée et la photo sans flash nécessite d’élever très haut la sensibilité du reflex… Pour ma part, avec le 7d je suis quasi à la limite (sans flash) d’image exploitable.
Par expérience, avec le 7d il devient aléatoire de dépasser la sensibilité 2000/2500 isos. Dans tous les cas, j’ai fait le « deuil » de l’utilisation des 3200 isos… trop de « bruits » sur l’image.
Certes avec les nouveaux boitiers (notamment le 5d3) on peut re-considérer la scène autrement !

L’idée ici, comme pour la scène précédente, est de donner de la profondeur à l’image. L’éclairage doit être maitrisé, c’est à dire » dosé », pour donner cette profondeur et cet « espace » dans l’image.

Ici le flash est utilisé en indirect (le flash en éclairage « direct » a fortement tendance à aplatir l’image). Voici le schéma d’éclairage de la scène.

 

 

La contrainte dans ce dispositif, c’est de bien trouver son positionnement pour que le sujet fasse écran au déclenchement du flash en arrière de la scène, sans quoi, c’est l’éblouissement assuré ! La partie aléatoire du dispositif (dans le cadre de la photo de reportage) se situe à ce niveau… je ne suis pas sûr à 100% du positionnement des personnages ! il faut donc s’adapter.

Deuxième contrainte : Les flashs étant réglés en manuel il ne faut pas se tromper dans le réglage de leur puissance. Après… c’est trop tard !

LA SCENE

  • Un flash en arrière 1/4 de puissance
  • un flash positionné latéralement : 1/2 puissance
  • télécommande pocket Wizard

Derniers articles