Photographies panoramiques en Ariège

Troubles du sommeil !

Cela fait longtemps que je travaille sur cette série… que je n’arrive pas à terminer… il faut dire que la photographie de nuit est exigeante.

Ce qui m’interpelle le plus dans cette démarche c’est le silence des lieux photographiés… totalement à contre courant… Quand je monte préparer mon matériel, les derniers visiteurs redescendent…
Les poses longues nécessitent patience, lutte contre le froid mais également réflexion.
Le silence dans l’enceinte du château m’a particulièrement touché. Habillé d’une couche de « goretex » de couleur noire je me fonds dans l’ombre des murs du château en attendant que ma prise de vue se termine.

Emmitouflé dans mes sur-couches de vêtements j’essaie d’imaginer ce qu’a pu être la vie dans ces lieux sans toute cette technologie… L’obscurité, la lune, les étoiles qui tourbillonnent (heu pardon ! la terre qui est en rotation) des vieilles pierres et le craquement des escaliers en bois génèrent une ambiance particulière.

Les minutes s’écoulent,… les heures… ? je n’ai toujours pas sommeil, le froid m’engourdit et devient tout juste tolérable. Il est maintenant l’heure d’émerger de cette rêverie, de rentrer et de se réchauffer pour dormir !

  • Guy Pouzard

    Belles et mystérieuses photos. Temps de pause?

  • @Guy
    Il est difficile de déterminer le temps de pause lorsqu’on réalise des images de nuit… Cela dépend de plusieurs paramètres :
    => Nuit noire/pleine lune
    => éclairage nocturne (ville…) dans le champs de la prise de vue…
    => volonté d’avoir un effet circulaire des étoiles
    Cela peut aller de quelques minutes à 2 heures…

    Pour ces photos : c’est un temps de pause de 7 à 8, 9 (?) minutes par photo.
    Afin d’avoir l’aspect circulaire des étoiles, il faut répéter ces séquences (7,8,9,10,11… photos) et assembler le tout !

    Voilou ! @bientôt

  • Guy Pouzard

    Merci pour cette réponse… éclairante. Je n’ai encore jamais essayé, mais c’est très chouette!

Derniers articles