Photographies panoramiques en Ariège

Marathon du Montcalm 2009 : coté photographe

Et voici mon récit du marathon côté photographe bien sûr !

Première étape : objectif Pinet

Vendredi 16h30 sur le parking du départ du sentier du Pinet, ce n’est pas la grande forme… une espèce de « gastro » me guète ! Que fais-je ? Retour maison ou direction le refuge ???

Bon je décide d’avancer avec mon sac lourdement chargé et de voir tout au long du chemin comment ça va évoluer. 2h10 après, arrivée au Pinet. Bon, et bien tout va bien, le chrono pour atteindre le refuge n’est pas trop mauvais malgré mes 12 ou 13 kg sur le dos…

Au Pinet, je ne suis pas le premier et il y a de l’ambiance, c’est l’heure de l’apéro (bien commencé pour certains).

Pour moi ça sera : repas, dodo, et réveil à  4 h du matin pour faire les photos du lever de soleil au sommet du Montcalm.

Deuxième partie : Départ rapide et direction le Montcalm. Passé l’étang du Montcalm, la progression se fait plus lentement : frontale + pierre instable ne faisant pas bon ménage… impossible d’avancer rapidement dans ce contexte.

La fin est laborieuse, mais l’arrivée au sommet toujours aussi sympa : on est à 3000 m – vue exceptionnelle.

Pour l’ambiance il en est tout autrement. Trois personnes ont bivouaqué au sommet et l’ambiance semble un peu « électrique ». Un des trois randonneurs décampe rapidement. J’apprendrai par la suite avec les deux autres randonneurs ariégeois qui avaient bivouaqué que leur arrivée sur les coups de 11 h du soir (vendredi) avait quelque peu dérangé notre randonneur solitaire déjà bien installé.

Incroyable ! je ne savais pas qu’il fallait réserver sa chambre à 3000 ! A priori notre randonneur solitaire s’était offusqué du dérangement et de la lumière occasionnés par  nos deux compères arrivés tardivement… bref, drôle d’histoire qui a failli finir à la « ratatouille »… 23h… 3000m… vent glacial… et un randonneur expliquant au deux autres d’aller se loger ailleurs !!!

Passé le récit de ce petit incident, l’ambiance est vraiment décontracte… tout le monde est mort de froid, randonneur, contrôleur/organisateur de la course et moi-même… vivement que le soleil chauffe !

Problème, je VEUX faire des photos du sommet très tôt et donc il faut que je négocie avec le froid… je parviens à réaliser quelques panoramiques et hop je m’en retourne rapidement à l’abri ! Merci à nos deux randonneurs dont je ne connais pas les noms pour le thé bien chaud : je suis gelé malgré ma gortex et ma polaire !!!

Troisième partie : la tête de course arrive ! …rapidement !

Je n’ai pas trop eu le temps de repérer les lieux stratégiques pour photographier tant il faisait froid ce matin. Quelques réglages et je suis prêt !

Mon objectif : Plusieurs types de photos : des plans larges pour avoir la pique d’Estat en arrière plan – des plans plus serrés pour les coureurs…. Enfin, je varie au maximum les endroits de prise de vue.

Les conclusions de ces prises de vue (attention coureurs, ce paragraphe est pour vous, lisez-bien !)

  • Je ne monte pas au sommet du Montcalm pour faire des photos de mariage ! hein ?! j’aime la spontanéité… l’effort, l’engagement corporel (pour ne pas dire la souffrance s’exprimant sur les visages). Certains coureurs, m’apercevant, s’arrêtent pour « poser »… oui, ok, je peux comprendre mais comme je l’ai indiqué ci-dessus j’aime saisir l’effort au vol et qui plus est,  je ne suis pas rétribué par l’organisateur pour faire LA PHOTO de chaque coureur.
  • Faites ce que vous avez à faire : courir – et moi je m’occupe du reste !
  • LA GRANDE CONCLUSION de cette série de photos : mon matériel vieilli et n’est plus adapté à ma façon de faire ces photos. Je me déplace beaucoup, j’ose des prises de vue donnant du mouvement aux coureurs, j’ose les contre plongés tout en trottinant pour aller d’un lieu stratégique vers un autre. L’autofocus de mon 20d n’est vraiment plus à la hauteur de mes ambitions – côté réglage pas de problème. Quand à l’AF de mon 5d c’est une catastrophe car je m’en sers que pour le paysage en faisant des mises aux points manuelles.
  • Bref (vous vous en foutez et vous avez bien raison mais l’an prochain j’aurai (espérons) un boitier pro digne de ce nom… le truc quand vous le jetez par terre il rebondi et fait la photo du siècle !!! marre de ces boitiers pourris vive les boitiers pro !

LA CONCLUSION DES CONCLUSIONS

  • Merci aux coureurs  – sans eux (sans vous) pas de photo…
  • Changement de matériel en perspective…. Vers un boitier Canon 1D xxxx
  • Je prends toujours autant de plaisir à faire ma petite course et en faisant le sherpa pour réaliser ces prises de vue
  • Un ptit coucou aux personnes avec qui j’ai partagé mon repas au Pinet
  • Un bonjour aux organisateurs en poste au sommet du Montcalm et aux deux randonneurs de la matinée !

A l’année prochaine !

quelques images… (les photos ne sont pas libre de droits – contact : stephane.meurisse@clin-oeil.fr)

la suite des images sur : http://www.clin-oeil.fr

Derniers articles